La défunte mer d'Aral
 
A 2000 kilomètres au sud de Moscou, la mer d'Aral est(était) la 4ème plus grande mer intérieure du globe. Deux grands fleuves l'alimentent (ou plutôt l'alimentaient) : le Syr Daria au nord, l'Amou Daria au sud. Mais sous l'ère soviétique, pour le coton on irrigue dans la région des millions d'hectares et l'on pompe sans retenue dans les deux fleuves.. Pour l'environnement et les êtres humains, cette exploitation forcenée de la nature est un véritable désastre. Trop sollicités pour l'irrigation, les deux fleuves, Syr Daria et Amou Daria, dépérissent, ils se tarissent avant d'atteindre leur embouchure. La mer meurt de soif. En 30 ans elle a perdu 1/3 de sa surface, 2/3 de son volume, son niveau a baissé de 14 mètres. Sur le fonds de la mer asséchée un grand désert de sel et de sable s'est formé, réduisant les populations de pêcheurs à la misère.




Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre message:

 
  56121 visiteurs (120138 hits) sont venus sur http://stoppollutions.fr.gd/ Copyright © 2007-2010 http://stopppollutions.fr.gd/ by Alice Stenhouse.  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=




Partenaire


Partager cette page :